10 pistes pour faire connaître votre boutique en ligne

10 pistes pour faire connaître votre boutique en ligne

3185
0
SHARE

Dans les débuts de votre entreprise , les budgets sont souvent limités. Pour promouvoir votre boutique en ligne, vous devez vous attendre à y consacrer beaucoup de temps pour sa promotion, car ce n’est pas seulement par sa présence sur le Web qu’elle attirera des clients. Pour obtenir de bons résultats, vous devez, entre autres, garder une cohérence dans l’ensemble des canaux de communication que vous utilisez.

«La magie vient dans la mise en place des stratégies en travaillant en plan marketing intégré avec  une stratégie de contenu réfléchie.

Tout est connecté, nous devons travailler en écosystème et maximiser le earn et le own média avant d’investir de grande somme en marketing payant . » explique Martin Aubut, conseillé au niveau e-commerce pour Minitrade.ca qui offre un service d’achat et de vente de vêtements griffés d’enfants, de femmes et de maternité à prix accessible à tous.

Afin de savoir ce qui avait aidé les cybercommerçants de mon entourage à faire connaître leur commerce en ligne, j’ai échangé avec eux.  Je vous partage dix pistes que j’ai retenues qui, selon moi, devraient vous être utiles et vous inspirer.

Que ce soit en personne, sur Facebook, Linkedin, Twitter, Google +, parlez d’abord de votre boutique auprès des personnes qui font partie de votre propre réseau et qui pourraient avoir un intérêt avec vos produits.

Demandez-leur, par exemple, de tester l’ensemble de votre interface et de s’abonner à votre infolettre, d’aimer votre page Facebook et de vous suivre sur Twitter. Leurs commentaires devraient vous être très utiles.

Collaborez avec des personnes qui sont très présentes auprès de votre clientèle cible, que ce soit sur un blogue ou les réseaux sociaux. Demandez-leur de tester, par exemple, un de vos produits.

Sachez, toutefois, qu’une telle démarche implique de prévoir un budget, car il s’agit d’un gagne-pain pour plusieurs de ces personnes. Assurez-vous de leur communiquer vos exigences lorsque vous les approchez.

N’en demandez toutefois pas trop pour leur laisser une certaine flexibilité dans leurs écrits. En procédant ainsi, si elles ne sont pas intéressées, elles vous le diront. Le truc, pour augmenter vos chances qu’elles acceptent, est de bien se renseigner à leur sujet et d’avoir une approche personnalisée.

Cette méthode a d’ailleurs très bien fonctionné pour la boutique Bonlook qui offre des lunettes de haute gamme en ligne. « Surtout des jeunes blogueuses de mode. Elles ont souvent plusieurs plateformes pour s’exprimer (leur blog, Instagram, Facebook, Pinterest, …) et c’est fou l’influence qu’elles ont sur leurs lectrices. » Sophie Boulanger, Vice-présidente et co-fondatrice de la boutique.

C’est la même chose pour Joelle Boutin, co-propriétaire de l’Atelier ëdele qui propose des literies en coton biologique pour bébés et enfants. Cela lui a permis, entre autres, d’attirer des visiteurs sur son site Web et ensuite de cibler des publicités vers ces personnes.

Les journalistes aiment parler des entrepreneurs Web qui réussissent et qui se démarquent dans leur industrie. Il est donc très important d’établir un premier contact avec eux. Je vous propose d’abord de le faire à partir de Twitter, en suivant ceux qui sont en lien avec votre secteur d’activité. Échangez ensuite de temps en temps avec eux. Cela piquera leur curiosité. Si vous êtes cohérent dans vos propos, ils n’hésiteront pas à vous contacter pour des chroniques spéciales. Si vous désirez les contacter par courriel, attendez d’avoir de grandes nouvelles et retombées avant de le faire. Cela augmente vos chances qu’ils parlent de vous dans leurs médias. Ils sont en effet plus intéressés à savoir, par exemple, qu’une personne très influente a rejoint votre conseil d’administration, que vous avez reçu une importante somme d’argent pour le développement de votre projet ou encore que vous avez atteint le premier million de chiffres d’affaires.

Un programme d’affiliation permet à ceux qui sont à la tête d’une importante communauté web sur les médias sociaux / site web ou qui détiennent un grand nombre d’abonnés courriels,  de gagner une commission sur une vente faite à partir d’un lien spécial que vous devez leur remettre. Mettre en place un tel programme est avantageux, car cela vous permet aussi de faire connaître votre boutique autrement. Ugoburo, une boutique qui fait la vente en ligne de mobiliers de bureau de type commercial, possède un tel programme. Pour obtenir de bons résultats, selon Daniel Moses, président de l’entreprise, vous devez cibler des personnes dont leur communauté a un lien avec vos produits.

Google Adwords vous permet de créer vos propres publicités et de les diffuser à travers tout le réseau de sites web inscrits sur le programme Google Adsense, la régie publicitaire de Google. La plupart des cyber-commerçants que j’ai interviewés, m’ont confié avoir eu de très bons résultats avec cette méthode.

C’est le cas, par exemple, avec Café-Vrac, une brûlerie artisanale en ligne. Adwords leur a permis de se faire connaître du public anglophone. Pour Pierre-Claude Roy,  Vice-président aux affaires électroniques de PMCtire qui se spécialise dans la vente de pneus en ligne, utiliser Adwords était le seul choix pour eux, car ils n’avaient pas de budget de marketing au départ.

Si vous êtes donc dans la même situation, commencez d’abord à tester la plate-forme et demandez des conseils à des cyber-commerçants de votre entourage. Cela vous permettra de mieux vous familiariser avec elle. Vous ferez aussi des économies.

Pour avoir de bons résultats, sachez que vous devez vous assurer d’avoir  un mot clé significatif comme titre d’annonce. Vous pourrez ensuite, une fois que vous aurez plus de budget, déléguer la tâche à une personne qui pourra vous accompagner davantage.

Pour augmenter d’ailleurs vos chances de vous faire connaître plus rapidement, une niche et un positionnement clair peuvent grandement vous aider. « Nous avons choisi de vendre pour commencer des pneus d’hiver au Québec francophone.

C’était plus facile de se positionner sur [pneus hiver quebec] que de le faire sur [pneu]. Maintenant, après 6 ans, nous avons élargi à tout type de pneus au Canada dans les deux langues. » ajoute M. Roy

Que ce soit sur des annuaires spécialisés, des comparateurs de prix, des sites de rabais ou encore de cashback ( comme Amikash ), pensez à ajouter vos produits ou rabais sur ces sites Web qui peuvent augmenter la visibilité de votre boutique en ligne grâce à leur fort trafic.

Le référencement de votre boutique en ligne est très important. Assurez-vous d’avoir une bonne base. Normalement, si vous n’avez pas de budget et que vous utilisez une plate-forme hébergée, vous devriez être en mesure d’avoir les outils nécessaires pour l’optimiser.

« J’ai vu une réelle augmentation de mes ventes quand j’ai commencé à augmenter mon inventaire et le nombre de produits listés sur ma boutique. Le SEO est la clé du succès si on a pas de budget publicitaire et pour choisir son offre aussi.

C’est plus facile de vendre des produits connus que de lancer sa propre marque. » m’informe Cédric Fontaine, Président de Terroirs Québec qui propose des produits du terroir ou régionaux, fabriqués ou transformés au Québec.

Mettre en place un blogue, tout comme être actif sur les réseaux sociaux sont des excellents moyens d’apporter du trafic sur votre boutique en ligne, de répondre aux questions de vos clients et de mieux connaître leurs besoins.

Si vous n’avez pas de talent en rédaction, pensez à utiliser vos plus grandes forces de communication, que ce soit par l’image, par vidéo, par audio, etc. Aussi, vous n’avez pas besoin d’être partout. Vous devez concentrer vos efforts sur les médias sociaux qu’utilisent votre public cible.

Ce qui est gagnant, c’est d’avoir un ton unique dans votre façon d’animer votre communauté. Commencez à l’animer vous même pour économiser de l’argent. Prenez l’habitude de partager des conseils pratiques en liens avec vos produits, l’histoire et l’évolution de votre boutique, vos rabais, vos déplacements dans les événements , etc.

Évelyne Lafontaine Morin, propriétaire de Morin noeud pap qui offre des noeuds de papillons faits à la main, demande, par exemple, à sa communauté Facebook de l’aider pour la recherche de noms pour ses produits.

Lorsque vous aurez plus de budget, vous pourrez penser à payer de la publicité sur les réseaux sociaux pour mettre en avant plan certains de vos produits ou rabais. Vous pourrez aussi engager une personne pour vous accompagner dans la création de contenus et l’animation de vos comptes.

Pensez à offrir vos produits en cadeau par la poste à des personnalités publiques ou des gens dont la présence Web est très forte. C’est toujours apprécié.

Il reste toutefois que ce n’est pas parce que vous le faites qu’ils sont obligés d’en parler. Laissez les choses aller. S’ils aiment votre produit, ils n’hésiteront pas à le partager.

Que ce soit comme partenaire, commanditaire ou tout simplement par plaisir, pensez à profiter de votre présence dans les événements qui rejoignent votre clientèle cible. Vous pouvez, par exemple, apporter des échantillons de vos produits ou encore des rabais.

J’ai connu, pour ma part, la boutique Café Vrac, lors des rencontres FOCUS 20 à Drummondville. Ils apportaient toujours des échantillons de café aux participants.

On y retrouvait d’ailleurs sur le sac la mention de leur compte Twitter, ce qui faisait en sorte que plusieurs personnes qui buvaient leur café le matin en faisaient part sur ce réseau social. On pouvait y lire, par exemple, « Je bois mon @cafevrac ce matin ! ». C’est une excellente initiative, à mon avis.

À vous la parole maintenant. J’aimerais savoir ce qui vous a le plus aidé à faire connaître votre boutique en ligne jusqu’à présent ? Partagez-moi votre expérience dans les commentaires. Je suis convaincue qu’elle sera utile pour d’autres lecteurs.

A+